LA MEDIATHEQUE RESTE OUVERTE PENDANT LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE

vendredi 28 juin 2013



  
Voici le Compte-rendu du premier "Café bouquins" du dimanche 14 avril 2013, 10h30. 

Prix des lecteurs catégorie « Romans historiques »
38 votes pour le prix des romans historiques « Histoires d’histoire » !
§  Roman préféré par les lecteurs :
o   « L’énigme des Blancs Manteaux » de Jean-François Parot
§  2è position : « Le grand Cœur » de Jean-Christophe Rufin
§  3è position : « Peste et Choléra » de Patrick Deville
§  4è position :  « América » de Romain Sardou
§  5è position : « Pour seul Cortège » de Laurent Gaudé

****
 
« L’énigme des Blancs Manteaux » de Jean-François Parot
Ce roman d’accès facile, est le premier livre d’une série (11 tomes parus à ce jour) où l’on suit les enquêtes d’un jeune commissaire, Nicolas Le Floch. C’est un roman policier historique, l’intrigue se passe sur quelques semaines, et l’on fréquente tous les côtés de la vie : la cour du Roi et les bas-fonds de Paris. Au-delà de l’intrigue, bien menée, ce livre nous plonge dans le Paris du XVIIIè siècle avec des descriptions des lieux, des menus et… des odeurs ! L’écriture emprunte au vocabulaire de l’époque, dommage que le lexique en fin d’ouvrage ne permette pas une consultation facile au fil de la lecture. Le site internet de l’auteur, http://www.nicolaslefloch.fr/ est un très bon prolongement pour se faire une représentation des lieux et des menus !

***
 
« Le grand Cœur » de Jean-Christophe Rufin
Ce livre  est l’histoire de Jacques Cœur, personnage flamboyant que l’on suit de sa naissance à Bourges, jusqu’à sa mort dans une île grecque. L’écriture s’apparente à un journal, et le narrateur, Jacques Cœur attend ses ennemis à la veille de sa mort. L’écriture présente quelques longueurs, avec des intermèdes un peu répétitifs, qui ont gênés certains lecteurs alors que d’autres y ont vu une parenthèse entre les événements racontés. Le romancier idéalise le personnage ou s’identifie à lui. C’est parfois plus une biographie qu’un roman. On y apprend beaucoup sur cette fin de moyen-âge, le roi Charles VII  et le début du commerce international. Ce livre donne aussi très envie de visiter le palais Jacques Cœur à Bourges !
***
« Peste et Choléra » de Patrick Deville
L’écriture de Patrick Deville est déroutante, avec un certain rythme, des mots inconnus, des bonds en avant ou en arrière, mais après quelques pages on s’habitue. C’est un roman, mais aussi parfois une biographie qui retrace la vie de Yersin, scientifique, explorateur, très connu et reconnu au Vietnam mais peu connu en France. Ce livre est une plongée dans le monde scientifique de l’époque. « j’ai adoré, je l’ai lu en 1 semaine » nous a avoué une lectrice. C’est un bon récit historique, mais il ne faut pas être rebuté ni par l’aspect du livre (« le titre n’emballe pas, ni la couverture » !!), ni par l’écriture particulière qui donne aussi son charme à ce récit.
***
« América » de Romain Sardou
América est le nom d’une série, dont les deux premiers tomes étaient proposés lors du prix des lecteurs.  Le premier tome « La treizième colonie » est dense (trop ?), avec beaucoup de personnages, beaucoup de faits, et l’action se déroule trop vite. On en ressort un peu essoufflé comme après un marathon ! Ce premier tome semble vraiment « planter le décor », alors que le deuxième tome « la main rouge » s’attache plus aux personnages.
***
« Pour seul cortège» de Laurent Gaudé
C’est un petit livre, avec une écriture très poétique qui évoque un épisode de l’Antiquité, à la mort d’Alexandre. Il y a de nombreux personnages, de nombreux lieux, il n’est pas toujours facile de se repérer et l’action se déroule lentement. Le personnage de la femme, prise dans des enjeux politiques et émotionnels est très beau. Ce livre est lent, contemplatif, il est « hors-temps », ce qui fait son charme et son intérêt mais ce qui peut aussi dérouter. 
 ***
  

Retrouvez une présentation plus complète de ces livres ici
Tous ces livres sont disponibles à la Médiathèque d’Aveize 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire